Les normes de l’éco construction

La RT 2012 et la RT 2020

Pour les bâtiments neufs, les mesures du Grenelle de l’Environnement se traduisent par la mise en place d’une nouvelle Réglementation Thermique en 2012 (RT 2012) beaucoup plus exigeante que la précédente (RT 2005).

En effet, depuis 2013, toute nouvelle construction doit diviser par trois les 150 kWh/m2/an auparavant autorisés par la RT 2005 pour respecter la limite de consommation maximale de la RT 2012, fixée à 50 kWh/m2/an. Ainsi, cette évolution rend la norme BBC obligatoire. On entre donc dans l’ère de l’éco-construction.

Après la RT 2012, une “RT 2020” sera mise en place et devrait rendre obligatoire le concept de bâtiment à énergie positive (BEPOS) pour les bâtiments neufs, c’est-à-dire des constructions capables de produire en moyenne annuelle plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Cette nouvelle réglementation thermique, encore plus sévère que les précédentes est en rupture totale avec la conception traditionnelle de la gestion énergétique dans le bâtiment. Elle est préparée par le “groupe de travail sur la RT 2020” (devenu RBR 2020 “Réglementation pour un bâtiment responsable”) au sein du Plan Bâtiment Durable français.

Evolution rt2012 a RT 2020

Le Grenelle de l’Environnement

Logo grenelle de l'environnement

Le Grenelle I de l’Environnement (3 août 2009) fixe les objectifs en termes de réduction des émissions de GES pour le secteur de la construction, dont voici les grandes orientations :

  • En 2012, tous les nouveaux bâtiments doivent être à basse consommation (BBC).
  • En 2020, tous les nouveaux bâtiments devraient être à énergie positive (BEPOS).

Le Grenelle II de l’Environnement (12 juillet 2010) définit les mesures à prendre pour atteindre ces objectifs. Un plan spécifique au secteur du bâtiment a été réalisé et intègre plusieurs outils, tels que :

  • la réglementation thermique,
  • les aides financières (éco-prêt à taux zéro, exonération de la taxe foncière, le crédit d’impôt développement durable, etc.),
  • les labels, certifications et appellations (BBC, HQETM, HPE, Qualit’EnR, Eco-artisan, etc.).

Le site officiel du plan bâtiment du Grenelle de l’Environnement permet d’avoir à la fois le diagnostic du secteur de la construction, les textes réglementaires et les actions concrètes qui en découlent.

Enfin, si le Grenelle de l’Environnement a choisi de mettre en place une politique ambitieuse pour les bâtiments neufs à horizon 2020, les anciens ne sont pas pour autant en reste : un programme de réhabilitation énergétique est engagé pour environ 400 000 logements par an, d’ici 2020.

En poursuivant cette politique jusqu’en 2050, ce sont près de 6 millions de logements neufs à énergie positive et 12,4 millions de logements rénovés qui seront réalisés entre 2020 et 2050.

La maison BBC et ses limites

Le label BBC ou Bâtiment Basse Consommation fait partie des principales certifications françaises dans le domaine de la construction. Pour être certifié BBC, le bâtiment doit respecter le niveau de performance énergétique préconisé par le label : généralement établi à une consommation maximale de 50 kWh/m2/an, mais pouvant varier en fonction de sa localisation.

Cependant, la certification BBC ne garantit que les performances énergétiques des bâtiments et non pas les autres critères de l’éco-construction. On peut par exemple regretter que le label autorise l’utilisation d’un isolant comme la laine de verre. Ce matériau augmente nettement le coût du bâtiment en énergie grise et peut diminuer son efficacité thermique en été. (voir aussi les matériaux de l’éco construction)

Aujourd’hui, les solutions à privilégier dans le cadre d’une véritable éco-construction sont celles qui tendent à stocker les surplus énergétiques produits pendant les périodes creuses afin de les restituer lors des pics de consommation. C’est l’un des principes de la construction passive dont les critères de certification vont au-delà des BBC et permettent d’anticiper les prochaines avancées réglementaires.

La norme HQE tm

Le label HQETM est une certification d’origine française qui permet d’atteindre une Haute Qualité Environnementale pour :

  • la construction ou l’exploitation des bâtiments,
  • et l’aménagement des territoires.

En France, ce label est opéré par 3 certificateurs :

  • Certivea, pour les territoires et les bâtiments non résidentiels en construction, rénovation et exploitation.
  • Cerqual, pour les logements.
  • Cequami, pour les maisons individuelles.

Cette certification permet de faire valider la valeur commerciale d’une construction qui vise à limiter à court et à long terme ses impacts négatifs sur l’environnement, tout en assurant à ses occupants des vies saines et confortables.

Il ne s’agit pas d’une réglementation obligatoire, mais bien d’une démarche volontaire de management de la qualité environnementale qui prend en compte tout le cycle de vie d’un bâtiment : de la conception à la démolition.

La norme HQETM s’est fixée comme objectif d’établir le cadre de référence du “Bâtiment Durable pour Tous”. Il se présente autour des 4 grands engagements de l’éco-construction de la manière suivante (voir plan ci joint)

  • La qualité de vie : regroupe les exigences du bâtiment en matière de performance sociale et sociétale, notamment en prenant en compte des critères tels que la santé, le bien-être, le confort, les services (mobilité) et le recours aux économies de fonctionnalité.
  • Le respect de l’environnement : concerne la lutte contre le changement climatique, l’utilisation raisonnée des énergies et des ressources naturelles, la limitation des pollutions et le respect de la nature et de la biodiversité.
  • La performance économique : correspond à la notion de coût global, la valorisation patrimoniale ainsi qu’à la contribution au dynamisme et au développement du territoire (attractivité et emplois), notamment à travers à la mise en valeur, des filières locales, des compétences, des savoir-faire et des bénéfices économiques liées à l’économie circulaire.
  • Le management responsable : autrement dit les efforts de gouvernance dans le but de conduire à une haute performance durable, a pour objectif principal d’intégrer les parties prenantes au projet et d’organiser la transparence des informations.

Norme hqe maison écologique

CONTACTEZ NOUS

Les experts d’ECOCEM France sont à votre disposition.

Contact


ECOCEM France SAS - Horizon Sainte Victoire - Bâtiment A – Parc de la Duranne - 970, rue René Descartes - 13100 AIX EN PROVENCE
Tél. 04 42 90 76 30 - Fax. 04 42 90 76 39
Société par Actions Simplifiée au capital de 9 000 000 €
SIREN. 500 943 733 R.C.S Aix en Provence - TVA. FR 26 500 943 733